Bayern Munich : James Rodriguez livre les clés pour faire tomber le Real Madrid

Lisez L'article Original
http://www.footmercato.net/images/a/james-rodriguez-evoque-le-double-choc-face-au-real-madrid_224814.jpg

Andriy Shevchenko a eu la main lourde. Vendredi dernier, l’Ukrainien a procédé au tirage au sort des demi-finales de l’UEFA Champions League dont la finale aura lieu le 26 mai prochain à Kiev. L’ancien joueur de l’AC Milan a notamment offert un choc qui opposera le Bayern Munich au Real Madrid. Un vrai classique du football européen. Mais plus qu’un match pour James Rodriguez qui va affronter une équipe madrilène qu’il a quittée l’été dernier. Lassé de son statut de remplaçant, le Colombien avait rejoint le Bayern Munich sous la forme d’un prêt de deux ans. La présence de Carlo Ancelotti (à l’époque), avec lequel il avait vécu sa meilleure période dans la capitale espagnole n’y a pas été étrangère. Retrouver le Real Madrid sera donc un moment spécial pour l’ex-joueur de l’AS Monaco qui s’est confié à AS. « C’est clair que ces deux chocs sont très spéciaux pour moi. J’ai joué trois années ici, j’ai été heureux et j’ai tout là-bas. J’ai laissé surtout des amis et de bons souvenirs. C’est quelque chose de très bien. Mais je pense seulement à mon équipe et à nous préparer de la meilleure manière possible ».

Puis il a ajouté au sujet du tirage au sort. « Quand vous arrivez aussi loin dans cette compétition, peu importe quel adversaire vous jouez. Aussi bien Madrid que Liverpool ou la Roma sont des rivaux forts qui exigent de donner le maximum pour passer. Ce qui compte vraiment, c’est que nous sommes tranquilles, confiants en nos possibilités et prêts à signer deux bons matches. C’est ce que je veux », a-t-il commencé par expliquer avant de poursuivre : « J’ai de bonnes sensations. Je pense qu’il ne faut pas prendre ce match comme une revanche mais comme une paire de matches pour atteindre cette finale. Il s’agit presque toujours de confrontations uniques en tenant compte des deux clubs qui s’affrontent. Mais nous, nous devons nous concentrer sur les clés de ce match. Etre bien physiquement et pouvoir être compétitif de la meilleure manière possible face à tout le Real Madrid ». L’international colombien sera très attendu lors de ces deux rencontres. Mais il ne veut pas se mettre de pression inutile.

James Rodriguez donne le ton avant les rendez-vous avec Madrid

« Je ne pense pas à ça (montrer le vrai James face à Madrid), seulement à aider mes coéquipiers avec mes qualités et faire ma part du travail pour que nous puissions faire le voyage à Kiev. Nous voulons aller en finale et donc sortir le Real Madrid. Le reste n’a pas d’importance (…) Je vais bien. Plus je joue, plus je peux donner à l’équipe et au coach ce qu’il veut. Je veux seulement jouer et je suis très content pour les minutes accumulées tout au long de la saison ». Dans une bonne forme, le footballeur, pour lequel le Bayern veut lever l’option d’achat, sera une aide précieuse sur le terrain mais aussi dans la préparation de ces chocs lui qui présente l’avantage de connaître le Real Madrid par cœur. « C’est certain qu’ils changent de mode entre la Liga et la Champions et que d’une manière ou d’une autre ils arrivent à tirer le meilleur d’eux-mêmes. Ils savent ce qui est nécessaire pour avancer année après année dans cette coupe. C’est l’équipe historique de cette compétition. Mais le Bayern n’a pas à se cacher. Son histoire est là et le club a démontré à plus d’une occasion qu’il sait faire face à Madrid ».

Il faudra toutefois faire attention à son ancien coéquipier Cristiano Ronaldo. « Il est une machine à mettre des buts et il a pu le prouver à plus d’une occasion. Il est toujours là. Les chiffres le prouvent. J’espère que nous serons dans un bon jour et que nous jouerons en bloc pour qu’il ne soit pas très bien lors des deux matches contre nous. Vous devez être prudent avec lui mais aussi avec d’autres joueurs. Le Real Madrid n’est pas seulement Cristiano. Il y a de très grands joueurs à pratiquement toutes les positions. Ce ne sera pas facile ». Mais pas impossible pour les pensionnaires de l’Allianz Arena qui comptent bien mettre un terme à l’hégémonie des Merengues en Champions League. James Rodriguez (26 ans, 6 buts en 32 matches toutes compétitions confondues cette saison) sera d’une grande aide lui qui espère aussi remporter sa troisième Ligue des Champions d’affilée.

Laisser un commentaire