Equipe de France : sa mise à l'écart, La Marseillaise, les critiques… Les confidences de Benzema

Lisez L'article Original
http://photo.maxifoot.fr/benzema-1271.jpg

Ecarté de l’équipe de France depuis octobre 2015 et l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l’attaquant Karim Benzema a évoqué sa situation ce mardi. Et sans surprise, l’ancien Lyonnais a quasiment abandonné l’idée de revenir un jour chez les Bleus.

Equipe de France : sa mise à l'écart, La Marseillaise, les critiques... Les confidences de Benzema

Karim Benzema ne se préoccupe pas trop des Bleus.

Karim Benzema avec le maillot de l’équipe de France, voici une scène qui ne risque plus de se reproduire. Depuis octobre 2015 et son implication dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real Madrid a été écarté de la sélection tricolore par Didier Deschamps.

Insistant sur l’importance de la cohésion de son groupe, le technicien français ne compte clairement plus sur Benzema. A l’approche de la Coupe du monde 2018 en Russie, le joueur de 30 ans ne se fait d’ailleurs plus d’illusions.

K. Benzema – «s’ils ont besoin de moi, ils savent où je suis»

A l’occasion d’un entretien accordé à la version espagnole de Vanity Fair, Benzema est ainsi revenu, sans langue de bois, sur sa situation avec la France, déplorant notamment les interventions politiques de Manuel Valls en 2016. «Quand un Premier ministre parle de toi, ce n’est plus du football. Je crois qu’il ne faut pas mélanger football et politique. Dans mon cas, c’est un sujet politique», a-t-il fustigé.

«Avec l’affaire Valbuena, j’ai traversé une mauvaise passe. J’ai passé un jour en prison et je suis rentré triste à Madrid. Maintenant, j’ai trente ans, deux enfants. Je suis tranquille ici. S’ils ont besoin de moi, ils savent où je suis», a lancé l’avant-centre. Dans cette interview, le Français a également profité de l’occasion pour revenir sur la polémique liée à La Marseillaise, qu’il refusait de chanter. «Si on l’écoute bien, La Marseillaise appelle à faire la guerre, je n’aime pas ça», s’est-il défendu. Par le passé, de nombreux internationaux tricolores, comme Michel Platini, avaient également refusé de chanter cet hymne pour les mêmes raisons.

Le Madrilène répond aux critiques

Loin de l’équipe de France, l’avant-centre des Merengue ne connait pas une saison facile. Peu efficace devant le but (9 buts en 38 matchs toutes compétitions confondues), Benzema fait l’objet de nombreuses critiques. Ce dernier a tenu à répondre à ses détracteurs. «Les grands joueurs, nous sommes toujours critiqués. Nous vendons des journaux. Si je fais un mauvais match, je n’ai pas besoin de la presse pour le savoir. Moi, je joue au football pour aider mes coéquipiers et pour tout gagner. Ça m’est égal que mon nom soit dans les journaux. Cela ne signifie rien», a-t-il relativisé. Avec sa riche carrière, Benzema a désormais l’habitude de traverser de telles épreuves.

Que pensez-vous des propos tenus par Karim Benzema ? Sa mise à l’écart de l’équipe de France est-elle compréhensible ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans l’espace «Ajouter un commentaire» …

Laisser un commentaire