Real Madrid : les dessous de la nomination de Julen Lopetegui

Lisez L'article Original
http://www.footmercato.net/images/a/voila-pourquoi-le-real-madrid-a-choisi-lopetegui_229074.jpg

Julen Lopetegui sera le nouvel entraîneur du Real Madrid pour les trois prochaines saisons. Le tacticien basque ne figurait sur aucune short-list, et pourtant, c’est lui qui a été nommé alors qu’on attendait Mauricio Pochettino, Michel ou encore Antonio Conte. Peu à peu, les médias ibériques commencent à dévoiler les dessous de ce choix. Ainsi, le quotidien Mundo Deportivo explique ainsi que les internationaux espagnols du Real Madrid ont eu un rôle majeur à jouer.

Ils auraient ainsi dit à Florentino Pérez de prendre en compte le nom de Lopetegui dans les recherches du remplaçant de Zidane. Ils considéraient ainsi le Basque comme la relève idéale au Français, n’hésitant pas à multiplier les éloges à son égard. Le média précise également que le Real Madrid surveillait déjà l’entraîneur depuis l’époque où il coachait les sélections de jeunes de l’Espagne. De son côté, Marca évoque également le poids important de Sergio Ramos dans cette décision.

Lopetegui, le plan B

Le média madrilène précise que les dirigeants merengues se sont penchés sur le cas de Lopetegui une fois qu’ils ont compris que l’opération Mauricio Pochettino était impossible à mener à bout. La Fédération, qui a été à tout moment au courant des négociations, a accepté de libérer le coach, consciente de cette opportunité impossible a refusé, mais a demandé à ce qu’il n’y ait pas d’interférence avec son travail en sélection lors des prochaines semaines. C’est d’ailleurs là qu’il y a des craintes en Espagne…

AS révèle pour sa part les raisons qui ont poussé le champion d’Europe en titre à s’offrir le sélectionneur ibérique : un coach jeune, en progression, avec un style de jeu osé et clinquant, et qui sait exploiter au mieux le potentiel des jeunes joueurs. Les Merengues pensaient même à lui pour remplacer Carlo Ancelotti à l’époque, mais ont finalement tranché en faveur de Rafa Benitez. Une chose est sûre, ses vacances seront courtes et après le Mondial il sera rapidement attendu à Madrid pour un challenge aussi passionnant que risqué.

Laisser un commentaire