Löw : « Bravo est un tueur sur penalty »

Lisez L'article Original

Les champions du monde préféreraient éviter une séance de tirs au but ce dimanche face au Chili en finale de la Coupe des Confédérations.

En repoussant les trois tentatives du Portugal mercredi soir (Nani, Moutinho, Quaresma), le gardien chilien Claudio Bravo a marqué les esprits. Au point d’attirer l’attention de Joachim Löw, le sélectionneur allemand, qui a reconnu samedi qu’il préférerait éviter d’aller aux tirs au but ce dimanche face au Chili en finale de la Coupe des Confédérations.

EDITO – La Coupe des Confédérations se termine dans l’indifférence la plus totale

« Claudio Bravo semble être un tueur sur penalty, mais on a aussi d’excellents joueurs ici. On essaiera d’éviter les tirs au but, mais nous n’avons pas peur de ça », a déclaré Joachim Löw en conférence de presse.

S’il est conscient qu’un succès enverrait un message fort, Joachim Löw n’oublie pas l’objectif principal, qui reste le Mondial 2018, où l’Allemagne défendra son titre. « C’est sûr que le pays est gagné par une certaine euphorie, qui n’existait pas vraiment il y a un mois », a-t-il reconnu, avant de préciser. « C’est une bonne base mais la Coupe du monde est le tournoi le plus important. Comme je le dis souvent, il faut se calibrer sur les Messi, les Ronaldo, les Toni Kroos, etc… Le Mondial est le tournoi le plus difficile. Les autres tournois sont importants pour la progression des joueurs, pour la confiance aussi. Cela favorise la concurrence dans le groupe ».

Le technicien allemand se réjouit toutefois de disposer d’un vivier exceptionnel pour avoir un banc toujours compétitif : « La qualité d’une équipe se voit sur le banc de touche. C’est bien que nous ayons cela. Mais il reste douze mois. Donc le Championnat d’Europe U21 et la Coupe des Confédérations aujourd’hui ont peu de signification ».

Laisser un commentaire