La revue de tweets du 17 avril

Lisez L'article Original

Je ne suis pas fier de moi, ami Bibi. Dans l’immensité du merveilleux savoir, qu’il soit profane ou sacré, je sais pourtant avec lucidité que je ne sais rien, et je suis un vieil imbécile de traiter parfois quelqu’un de la sorte, soumis comme quiconque à l’illusion euphorique de la vanité, ce cancer intime et psychologique de tout homme ou presque face à l’altérité et à la société. Aujourd’hui, je pense tout de même profondément qu’il n’est pas si abusif que cela de concevoir la vie donc l’au-delà de façon malgré tout et finalement binaire : épiphénomène aléatoire ou fruit d’une volonté ? J’ai simplement hâte de découvrir, ou pas, stoïque et sans obsession. Ainsi, je crois librement et raisonnablement, et certainement pas sous la contrainte d’une angoisse métaphysique. Tu m’as donné une clé, un jour, que j’ai bien mal exploitée, sur les incompréhensions inhérentes aux écarts générationnels : honte à moi. Mais quel est donc le secret, interroges-tu prudemment ? Une étrange alchimie, sans doute, une intuition, peut-être, indéfinissable probablement. Le contraire du binaire, en somme 😉 Merci pour ton amitié, réciproque. Un moyen de liaison ? : sax13008/gmail. Fais un test pour checker. ^^

Laisser un commentaire