Iniesta, 2 M de bouteilles de vin pour un transfert !

Lisez L'article Original

Si « rien n’est acté » selon son coach, il ne fait guère de doutes qu’Andres Iniesta quittera le Barça en fin de saison. Et son arrivée en Chine pourrait être liée à son activité vinicole hors des terrains.

Toutes les bonnes… Pardon, toutes les meilleures choses ont une fin. Après Xavi il y a quelques saisons, un autre géant du Barça va tirer sa révérence en juin. A 33 ans, Andres Iniesta, s’il reste un joueur exceptionnel, a durement touché ses limites lors de la dernière et cuisante élimination du club catalan sur le terrain de l’AS Rome en demi-finales de la Ligue des champions (4-1, 0-3). Et le génial passeur barcelonais a trop de lucidité sur le jeu et cette réalité pour ne pas en tirer les conséquences qui s’imposent, même si Ernesto Valverde, son entraîneur, continue d’affirmer que « rien n’est acté » concernant l’avenir de son joueur.

Pourtant, tout porte à croire qu’à l’instar de Xavi, Iniesta va à son tour monnayer ses derniers feux loin du Camp Nou et même de l’Europe, puisque la rumeur, insistante, l’envoie en Chine, où la Super League lui fait les yeux doux. Un contrat serait même déjà acté, moyennant l’un de ces salaires mirobolants en vigueur dans le championnat local.

Mais, à en croire Marca, la négociation porterait sur un aspect pour le moins inattendu. On connaît moins Iniesta, le viticulteur. Sa Bodega pourrait trouver dans l’Empire du Milieu un débouché très porteur. On l’aura compris, ce serait moins la qualité du football chinois que son marché que lorgnerait le joueur. Le quotidien espagnol va même jusqu’à citer le chiffre de deux millions de bouteilles, que le futur ex-Barcelonais aurait fait inclure à la transaction dans le but de les écouler. Santé Andres !   

Laisser un commentaire