FC Chambly : le coach Bruno Luzi sur le départ ?

Des investisseurs français, souhaitant reprendre le club de Vicenza, ont contacté le coach de Chambly. Pour autant, il faudra attendre la vente aux enchères du club italien déclaré en faillite pour en savoir plus.

Et si le coach de Chambly partait entraîner en Italie ? La question se pose du côté du stade des Marais. Aux commandes de l’équipe fanion depuis 2001, le coach paraissait inamovible à Chambly. Mais rien ne dit que Bruno Luzi sera toujours l’entraîneur, la saison prochaine, d’une équipe camblysienne qui se bat actuellement pour son maintien en National. Il a en effet été contacté, selon «So Foot», par des investisseurs français qui souhaitent reprendre Vicenza, un club de Serie C (équivalent du National) déclaré en faillite et dont la vente aux enchères est prévue le 27 avril.

LIRE AUSSI > FC Chambly ou la fabuleuse ascension

« Bruno est contacté par plein de clubs, souligne son frère Fulvio, président de Chambly depuis 2001. Ils (NDLR : «So Foot») ont rendu ça public, c’est leur truc, mais, pour l’instant, il n’est pas parti. S’il a une grosse proposition, je lui mets un coup de pied au cul pour qu’il s’en aille. En revanche, si ce sont des projets qui ne sont pas terribles, autant qu’il reste à Chambly. »

«Ça ne veut pas dire que je vais virer mon frère»

Il faudra donc, pour en savoir un peu plus, attendre jusqu’à la vente aux enchères. « Ils feront une offre à Bruno après, confie Fulvio Luzi. Il m’a dit : ils m’ont juste contacté en me disant qu’ils voulaient baser le projet de reprise sur moi, mais il n’y a pas d’offre encore. »

Et si les contacts débouchaient sur un contrat, Fulvio Luzi ne serait pas pris au dépourvu. « J’ai des contacts avec d’autres entraîneurs depuis toujours, confie le président. Ça ne veut pas dire que je vais virer mon frère, ça veut dire que si jamais demain il s’en va, je peux le remplacer. Et il m’aidera à choisir son remplaçant dans ce cas. Mais aujourd’hui on n’en est pas là. On en est même loin. »

Laisser un commentaire