Dans la douleur, l'Allemagne complète sa collection

Joachim Löw avait décidé d’emmener avec lui une équipe d’Allemagne remaniée et rajeunie pour cette Coupe des Confédérations, qui intervient un an avant le Mondial. Le sélectionneur allemand repart de Russie avec un trophée dans la besace et surtout, des certitudes sur un vivier très riche dans lequel la Mannschaft pourra piocher d’ici juillet 2018. Le Chili a offert une belle adversité avec son jeu caractéristique, tout en intensité, mais la Roja a été trop maladroite dans le dernier geste pour pouvoir espérer remporter un troisième trophée consécutif après avoir raflé la Copa America en 2015 et 2016. Et finalement, comme toujours, à la fin, c’est l’Allemagne qui a gagné.

Plus d’infos à suivre…

Laisser un commentaire