Real Madrid – PSG (3-1) : pour Marco Verratti, «le coach a fait des bons choix»

Marco Verratti, milieu du PSG, a la défaite amère, mais veut croire à une qualification au Parc des Princes.

Il a sûrement été l’un des meilleurs Parisiens mercredi soir. L’un des plus loquaces aussi à l’issue du match. Marco Verratti ne se voile pas la face mais ne veut pas encore renoncer à l’espoir d’une qualification.

Le PSG va-t-il se qualifier ?
Marco Verratti. J’ai confiance en notre équipe. Elle a montré beaucoup de personnalité, même si le résultat n’est pas bon. Maintenant, nous n’avons plus rien à perdre. Il faudra se battre comme jamais pour rattraper notre retard, parce que la qualification est indispensable.

Trouvez-vous que cette défaite reflète le rapport de force entre les deux équipes ?
Les deux buts à la fin sont venus compliquer les choses. Nous n’avons pas fait un mauvais match. Je pense qu’on fait même un bon match. Mais on tombe à cause de petites choses difficiles à expliquer.

Lesquelles par exemple ?
Le football est une somme de petits détails. Nous avons eu plusieurs occasions très claires mais on ne marque pas. Quand Kimpembe frappe, Sergio Ramos touche le ballon et la sort… De l’autre côté, le ballon touche le genou de Ronaldo et ça fait but. Après, c’est vrai que la chance, ça se provoque. L’arbitrage a joué aussi. Le Real a bénéficié de beaucoup de fautes sifflées en sa faveur. Au match retour, au Parc, il faut espérer que les choses ne se passent pas comme cela.

VIDEO. Real Madrid – PSG (3-1) : les Parisiens en colère contre l’arbitrage

L’absence de Thiago Silva vous a-t-elle surpris ?
Le coach a fait des choix, des bons choix même, et sur le terrain nous avons produit une bonne prestation globale. Bien sûr, si l’on regarde juste le résultat, vous allez me répondre que je dis des bêtises.

Est-ce une défaite tactique ?
Non. Quand Dani (Alves) a changé de poste, nous avons eu encore des occasions. Simplement, dans ce genre de match, quand on a une occasion, il faut marquer, être décisif. C’est exactement ce que le Real a réussi à faire.

Laisser un commentaire