PSG : Max, Toprak, Meyer… Tuchel a déjà des cibles

Au travail, malgré l’absence de signature d’un contrat officiel, Thomas Tuchel imagine, façonne les contours de son prochain effectif. Qui le technicien allemand cible pour accompagner Marquinhos, Kimpembe ou Mbappé ? En attendant de s’installer réellement, de connaître les intentions de quelques cas sensibles (quid de Cavani, Draxler ou Di Maria ?), l’ancien coach de Dortmund a identifié trois postes, trois points faibles au PSG : latéral gauche, défenseur central et milieu de terrain.

Pour le premier, Tuchel cible un joueur inconnu du grand public. Si la presse allemande fait état d’un possible intérêt pour l’ancien lorientais Raphaël Guerreiro, c’est Philipp Max, titulaire à la gauche de la défense du FC Augsburg, qui est la priorité de Tuchel. Révélation de la saison en Bundesliga, le jeune homme (24 ans) coûterait entre 20 et 25 millions d’euros. Un prix raisonnable pour un latéral, profil rare sur le marché. Surtout si Layvin Kurzawa, qui ne cache pas ses envies d’ailleurs, est vendu pour le même prix.

Max Meyer est libre

Sur les deux dernières saisons, le PSG d’Unai Emery a vécu avec dans son groupe trois défenseurs axiaux seulement. Thomas Tuchel, qui a déjà fait évoluer ses équipes avec une défense à trois, aimerait en ajouter un quatrième. Il vise l’international turc Ömer Toprak, un joueur qu’il avait recruté à Dortmund avant d’être débarqué. Sous contrat jusqu’en 2021 avec le Borussia, Toprak (28 ans) a fait ses classes au Bayer Leverkusen (203 matchs). Son prix est estimé à une quinzaine de millions d’euros.

Enfin, deux noms reviennent lorsqu’il s’agit de parler du milieu de terrain : Julian Weigl (Dortmund) d’un côté et Max Meyer (Schalke 04) de l’autre. Âgés de 22 ans, les deux évoluent aussi bien devant la défense qu’au poste de relayeur. Le premier coûterait plus de 30 millions d’euros, alors que Meyer a l’avantage d’être en fin de contrat en juin prochain et, donc, libre de s’engager où il le souhaite. Avec le départ programmé de Thiago Motta (fin de contrat), voire ceux de Lassana Diarra ou Adrien Rabiot, dont la situation contractuelle (juin 2019) demande éclaircissement, le milieu sera clé.

Laisser un commentaire