Ligue 1 : la LFP lance son appel d’offres pour les droits TV et étale les matchs

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé ce mercredi le lancement de l’appel d’offres des droits télévisuels de la Ligue 1 pour la période 2020-2024. Les dirigeants de la LFP ont détaillé cet appel depuis le siège de Clifford Chance (Paris VIIIe), partenaires juridiques. Avec, notamment, une programmation renouvelée.

Profiter du « momentum » de la L1

Didier Quillot, directeur général de la LFP, n’a pas caché que cet appel était lancé ce 25 avril pour répondre au « momentum » du championnat. A savoir, profiter de la présence de stars comme Neymar, Mbappé, Falcao ou Balotelli. Ainsi que de la bonne image renvoyée par la Ligue 1 auprès des amateurs et des fans de football. Selon une étude commandée par la LFP, la L1 bénéficie ainsi d’une bonne image auprès de 86 % des amateurs du ballon rond. « Tous les indicateurs sont au vert », estime Quillot.

Le multiplex passe du samedi au dimanche

Voici la principale nouveauté de l’appel d’offres pour les saisons de 2020 à 2024. En s’inspirant notamment du modèle espagnol, qui étale ses matchs de première division sur plusieurs horaires et plusieurs jours, la LFP multiplie les cases. Ainsi, il y aura sept moments différents pour regarder un match de L1. Le vendredi à 21 heures, le samedi à 17 heures et à 21 heures, le dimanche à 13 heures, à 15 heures, à 17 heures et à 21 heures. Cela signifie l’abandon du multiplex actuel du samedi, déplacé au dimanche à 15 heures pour 4 matchs seulement. Les six autres cases concernent un seul match. « Comme en Italie ou en Espagne, nous voulons associer le football à la journée du dimanche », lance Didier Quillot.

Sept lots proposés aux diffuseurs

Un système d’appel d’offres « sophistiqué » sera lancé, afin d’attirer un maximum d’acteurs différents. Le premier lot concerne le match du dimanche soir et des magazines du dimanche soir (Canal + aujourd’hui). Le deuxième correspond aux matchs du vendredi à 21 heures et du samedi à 17 heures, ainsi qu’un magazine du vendredi (Canal + et beIN Sports aujourd’hui). Le troisième lot correspond aux matchs du samedi 21 heures et du dimanche 17 heures, ainsi qu’un magazine du samedi soir (beIN Sports et Canal +, aujourd’hui). Le lot 5 renvoie aux matchs du dimanche à 13 heures et du multiplex du dimanche 15 heures plus un magazine du dimanche matin (beIN Sports aujourd’hui). Les lots 5, 6 et 7 comprennent, notamment, le Trophée des champions, les barrages de L1, du contenu digital ou deux autres magazines.

Bataille annoncée le 29 mai

L’appel d’offres commence officiellement ce mercredi 25 avril. Les candidats auront cinq semaines pour préparer leurs propositions afin de les déposer le 28 mai. Le 29 mai est la journée choisie pour les enchères et les résultats. Sur des séquences de 15 minutes, chaque lot pourrait trouver preneur pour des résultats à la mi-journée. « Nous sommes prêts à ne pas attribuer tous les lots et à relancer l’appel d’offres plus tard », prévient Didier Quillot au cas où les offres n’atteindraient pas les prix de réserve établis par la LFP. Ceux-ci sont secrets et la LFP n’a souhaité donner aucun chiffre.

Laisser un commentaire