James ne serait pas un mauvais plan pour Paris… et aussi pour Emery

Antero Henrique est à pied d’œuvre. Le directeur sportif du PSG s’active pour dénicher la star qui animera le mercato parisien. Et elle pourrait être colombienne. Selon les informations de Goal, le Portugais travaillerait sur plusieurs dossiers avec son compatriote Jorge Mendes. Mais l’un des noms qui reviendrait le plus souvent dans leurs discussions serait celui de James Rodriguez. Barré par la concurrence au Real Madrid, l’ancien Monégasque cherche un point de chute pour rebondir. Paris en est un.

Ce n’est qu’une piste parmi d’autres pour le PSG. Mais elle n’est pas à prendre à la légère. Pas seulement parce que les relations étroites entre Henrique et Mendes donnent un cadre assez favorable aux négociations, mais aussi parce que James est l’une des grandes stars du foot sud-américain. A 25 ans, son potentiel est très fort et il n’est pas seulement sportif. Il est aussi marketing. Le Colombien rentre dans le cadre d’un projet parisien résolument tourné vers l’international. Enfin, son prix, estimé autour de 60 millions d’euros, est dans les cordes de Paris.

Un joueur affamé

Si James a un profil attractif pour le PSG, c’est aussi par rapport à sa situation actuelle. Depuis deux saisons, le Colombien ronge la plupart du temps son frein sur le banc du Real Madrid. Sa frustration a atteint son paroxysme lors de la finale de la Ligue des champions. Absent de la feuille de match, il paraissait distant quand ses coéquipiers célébraient le 12e titre de champion d’Europe de l’histoire du club merengue après une victoire éclatante face à la Juventus Turin. C’était le constat criant d’une situation d’échec pour l’ancien Monégasque au Real.

Par rapport à son talent, aux attentes légitimées par son transfert à 75 millions d’euros après une brillante Coupe du monde en 2014 et à sa volonté personnelle de donner une autre dimension à sa carrière avec ce passage à la Maison Blanche, James n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent ces deux dernières saisons. Malgré un temps de jeu relativement limité, l’ancien Monégasque a su se montrer performant avec 11 buts et 13 passes décisives en 33 matches toutes compétitions confondues la saison passée.

La base statistique est des plus intéressantes. Car le joueur est affamé. James n’attend que de prouver sa valeur au sein d’un club qui lui donner la dimension qu’il souhaite à sa carrière. Le PSG peut lui offrir cette opportunité. Elle a de quoi séduire un joueur qui a brillé en Ligue 1 lors de se sa seule saison à l’ASM, avec 9 buts et 13 passes décisives en 34 matches. A Paris, le Colombien serait la figure de proue d’un club exposé et désireux de briller en Ligue des champions. Le joueur serait dans le même état d’esprit. Et les conditions pour que cette expérience réussisse seraient réunies.

James Rodriguez sous le maillot de Monaco

James Rodriguez sous le maillot de MonacoAFP

Un profil pour Emery

  • Tactique : idéal pour le 4-2-3-1

C’était le schéma privilégié par Unai Emery à Séville et il comptait le mettre en place au PSG, avec Javier Pastore dans un rôle de numéro 10. Mais les blessures récurrentes de l’Argentin ont contraint le technicien basque à changer son fusil d’épaule. Si James est capable d’occuper le côté droit de l’attaque dans un 4-3-3, comme il l’avait fait notamment à Porto, son poste préférentiel reste celui de milieu offensif axial, auquel il évolue avec la Colombie. Il serait en mesure d’y exprimer pleinement son talent à Paris, en soutien d’Edinson Cavani.

  • Technique : créativité, vitesse et première intention

Si Emery a eu du mal à mettre sa philosophie de jeu en place, c’est aussi parce que ses joueurs étaient plus à l’aise dans le jeu de possession mis en place par son prédécesseur, Laurent Blanc, et réticents au changement. James est dans un autre registre. Joueur d’instinct, toujours désireux de donner de la vitesse au jeu, il peut être l’accélérateur qui faisait tant défaut au PSG dans le dernier tiers de terrain adverse la saison passée. Et son jeu en première intention peut en faire un pourvoyeur de ballons de premier choix pour répondre aux appels de Cavani.

La venue de James donnerait un autre visage au PSG. Et pourrait contribuer à lui permettre de basculer dans cette nouvelle ère vers laquelle le club de la capitale semblait vouloir se diriger en nommant Emery au poste d’entraîneur. L’entraîneur parisien ne verrait certainement pas cette arrivée d’un mauvais œil, même si elle ne suffirait pas. Il lui faudrait d’autres pièces pour compléter l’échiquier. Mais le Colombien pourrait lui offrir des perspectives qu’il n’avait pas l’an passé pour mettre son projet en œuvre.

James Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

James Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

OuiOui

NonNon

James Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

OuiOui

NonNon

pollJames Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

OuiOui

NonNon

poll

James Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

OuiOui

NonNon

James Rodriguez serait-il une bonne recrue pour le PSG ?

OuiOui

NonNon

Laisser un commentaire