Foot – L1 – TFC – Pascal Dupraz : «Ma santé avait pris le dessus»

Lisez L'article Original

Foot Ligue 1 TFC

Publié le

Pascal Dupraz est revenu pour RMC Sport sur son départ de Toulouse au mois de janvier. Il a choisi de faire passer sa santé avant tout.

Football - Ligue 1 - Pascal Dupraz a quitté Toulouse en janvier. (F.Lancelot/L'Equipe)

Pascal Dupraz a quitté Toulouse en janvier. (F.Lancelot/L’Equipe)

La collaboration entre Pascal Dupraz et Toulouse a pris fin un peu par surprise au mois de janvier. Selon les premiers concernés, le président du club et l’entraîneur lui-même, la discussion engagée ce jour-là n’avait pas forcément pour but d’aboutir à une rupture. Mais pour Dupraz, elle était dans la logique des choses. Inquiet pour sa santé (il a fait deux malaises lorsqu’il entraînait les Toulousains), il ne se voyait pas poursuivre.

«Le TFC était engagé dans une opération maintien, explique-t-il dans un entretien accordé à RMC Sport. Il fallait certainement changer quelque chose. Personnellement, honnêtement, je ne me sentais pas capable de coacher 16 matchs pour une équipe qui jouait le maintien parce que dans mon esprit, ma santé avait pris le dessus.» Trois mois après son départ, il pointe plusieurs manques au sein du club. «Le recrutement n’était pas celui que j’espérais tout le temps, déplore-t-il. Et nous n’avons recruté que des joueurs en faisant des paris.»

«J’ai envie d’entraîner»

Lui le premier, n’a pas assez bien réagi face à certains décisions : «Alors que nous avions réalisé l’exploit du maintien en 2016, fort de cette réussite, j’aurais dû être plus ferme quant à certaines orientations sportives. (…) Avec le recul, j’aurais dû partir au bout de ces 10 matchs-là. J’aurais dû réclamer, fort de mon succès, de partir.» 

Et maintenant ? Il a refusé de reprendre un banc en Ligue 1 en cette fin de saison mais ne s’interdit rien pour la suite. «J’ai envie d’entraîner, j’ai besoin d’entraîner aussi en termes d’accomplissement, ça me passionne, ça me plait. (…) J’étudierai toutes les propositions qui me seront faites.»

Rédaction

Laisser un commentaire