Rennes-ASSE : Retour aux sources pour M'Vila

Lisez L'article Original
http://www.lfp.fr/images/photos/home/web/actu//1718_L1_Angers_Saint_Etienne_Mvila.jpg

Désormais milieu de terrain de l’ASSE, Yann M’Vila s’apprête à retrouver son club formateur, le Stade Rennais, lors de la 29e journée de Ligue 1 Conforama (samedi, 20h).

Pour le milieu Yann M’Vila, recrue majeure des Verts au mercato de janvier, le match de la 29e journée de Ligue 1 Conforama Stade Rennais-AS Saint-Etienne samedi (20h) est l’occasion d’un retour aux sources.

« Oui, c’est là-bas que tout a commencé pour moi : ma formation, ma carrière professionnelle. J’ai encore des attaches et des connaissances à Rennes. Je suis content d’y retourner », a confié M’Vila (27 ans), jeudi en conférence de presse.

« Je ne suis pas surpris par le classement du Stade Rennais (5e). Ils ont un homme en forme que j’ai connu à Sunderland. C’est Wahbi Khazri. S’il joue au milieu, je ferais tout pour l’empêcher de développer son jeu. S’il joue un peu plus devant, nous avons les défenseurs qu’il faut pour s’occuper de lui », a-t-il assuré.

Performances extra-sportives

De son séjour à Rennes, on se souvient d’un joueur à fort potentiel, cédé en 2013 au club russe de Rubin Kazan mais qui s’illustrait aussi beaucoup en dehors du terrain.

Père à 18 ans, M’Vila aimait faire la fête. Il avait ainsi fait le mur en 2012 avec quatre autres joueurs de l’équipe de France Espoirs, entre deux matchs de barrages, pour se rendre dans un établissement nocturne de Paris. Et son nom s’est retrouvé plusieurs fois dans les pages judiciaires de la presse. 

En août 2011, il avait été délesté d’une montre d’une valeur de 13.000 euros, de téléphones, d’un ordinateur et d’argent liquide par deux jeunes femmes rencontrées en boîte et avec lesquelles il était allé dans un hôtel. C’était quelques heures après un match amical France-Chili à Montpellier.

Marié et père de quatre enfants aujourd’hui, il assure s’être assagi. « C’est un garçon très gentil et qui ne sait pas dire non. A cette époque, il n’a pas fait les bons choix et ça s’est gâté pour lui quand il a touché le très haut niveau. Ce n’était pas la meilleure période des Bleus (2010–2012, ndlr) et il a pris tout ce que ce milieu peut donner de mal. Il s’est pourri au contact de joueurs et le foot n’était plus sa priorité. C’est un immense gâchis parce qu’il n’a pas su garder la tête froide », a récemment témoigné auprès d’Eurosport Frédéric Antonetti, qui a été son entraîneur en Bretagne.

« L’un des plus gros regrets dans ma carrière, vraiment, c’est de ne pas l’avoir écouté », a dit M’Vila au sujet du technicien corse, « parce que dès le début il m’avait prévenu, il m’avait dit « attention, Yann, tu vas te brûler, attention » ».

Ingérable ? « Oh ce mot-là, il est très fort (…) Oui, des fois, de temps en temps, je suis une petite tête de mule », a-t-il juste concédé.

L’heure de la revanche

Mais à l’AS Saint-Etienne, après être passé au Rubin Kazan et prêté à l’Inter Milan et Sunderland, tout le monde loue son sérieux, à commencer par Jean-Louis Gasset, l’un des instigateurs de son recrutement à l’ASSE où il s’est engagé pour dix-huit mois.

« Il a mûri et compris ses erreurs. Il a également compris que, nous les anciens, nous parlons pour donner les bons conseils. Il a de belles années devant lui. Là, il revient petit à petit à son meilleur niveau. Nous avions besoin d’un tel joueur, qui donne la confiance à l’équipe et qui veut le ballon », confie Gasset. « Même à 50%, il met le match au rythme où il le veut. »

« Cela a été une bonne expérience pour moi de découvrir des championnats étrangers. Ça m’a forgé mentalement mais je suis content de retrouver la Ligue 1 Conforama. Pour moi, tout a changé. C’est un peu une revanche personnelle », conclut M’Vila qui veut désormais avoir valeur d’exemple.

« J’essaie de faire grandir les jeunes autour de moi, de leur apporter mon expérience », assure-t-il.

Stade Rennais FC

AS Saint-Etienne

Laisser un commentaire