Ce PSG est « immoral » pour Belmondo

Lisez L'article Original

A l’origine de la création en 1970 du club de la capitale, dont il reste le fidèle supporter, Jean-Paul Belmondo, qui vient de fêter ses 85 ans, porte toutefois un regard plutôt critique sur la politique sportive du PSG.

Jean-Paul Belmondo a fêté lundi dernier son 85e anniversaire. Le septième titre de Champion de France décroché par le PSG ce dimanche, au Parc, à l’occasion d’une victoire fleuve sur Monaco (7-1), a sans doute ravi celui qui fut l’un des pionniers du club de la capitale lors de sa création en 1970. Puisque l’acteur contribua sur ses deniers à financer, avec d’autres, l’équipe parisienne en compagnie notamment de Francis Borelli.

Mais on peut douter que « Bébel » ait goûté avec le même engouement cette nouvelle couronne nationale, tant il semble que l’acteur français peine à se retrouver dans les valeurs de ce PSG version QSI.

Dans les colonnes du quotidien Le Parisien, le fan de Cerdan, Pelé ou McEnroe a avoué sans détour qu’il n’approuvait pas la politique de transferts pratiquée cette saison par les dirigeants qataris, marquée évidemment par le recrutement de Neymar (222 M€) et de Kylian Mbappé (180M €) : « Ils gagnent trop d’argent, juge-t-il. Ils ont trop de sous ! C’est immoral. Ça tue l’esprit sportif. Autrefois, Kopa ne gagnait rien du tout, alors qu’il jouait au Real Madrid !« , rappelle Belmondo au sujet du premier Ballon d’Or français, que ce traitement n’avait pas empêché de remporter notamment par trois fois la Coupe d’Europe des clubs champions (1957, 1958, 1959). Une autre époque.         

Laisser un commentaire