OM-Salzbourg : ça s’annonce «show» au Vélodrome

Elle s’est invitée partout : dans les boutiques de supporters, aux caisses des supermarchés, et même à la mairie. Depuis deux semaines, la demi-finale européenne de l’OM contre Salzbourg, sa première depuis 2004, est de toutes les conversations à Marseille. « Quand vous croisez un ami, vous ne lui demandez plus comment il va, vous lui demandez juste s’il a des places pour le match. La flamme s’est ravivée d’un seul coup », sourit Gabi, un fidèle de l’OM croisé ce mercredi après-midi devant un stade Vélodrome encore paisible.

Les messages de Thauvin et Garcia

Ce sera une autre histoire ce soir, puisque plus de 62 000 personnes – dont 1500 Autrichiens – sont attendues dans l’arène phocéenne, après une bataille acharnée pour décrocher son précieux sésame. Dimanche, la billetterie en ligne du club a ainsi été prise d’assaut lors de l’ouverture des ventes aux non-abonnés, provoquant une panne temporaire du système. La demande a été telle que l’OM assure qu’il aurait pu remplir « l’équivalent de trois stades Vélodrome » pour la rencontre. Les joueurs n’ont d’ailleurs pas tous pu obtenir les places souhaitées pour leurs proches, et le service communication du club a également dû procéder à des arbitrages dans le remplissage de la tribune de presse, où 250 journalistes accrédités prendront place.

Les patrons de bars se frottent les mains

Face aux nombreux déçus – les tarifs au marché noir sont dissuasifs -, des supporters, dont l’emblématique René Malleville, et quelques élus, à l’image de la sénatrice socialiste Samia Ghali, ont demandé lundi au maire de créer une fan zone avec écran géant dans la ville pour réunir les amoureux de l’OM. Un dispositif impossible à installer en si peu de temps pour la mairie, mais qui pourrait voir le jour la semaine prochaine, à l’occasion du match retour. En attendant, les patrons de bars du Cours Julien et du Vieux-Port se frottent les mains, et ont renforcé les stocks de boissons, comme ils l’avaient avant l’Euro 2016 et le déferlement de fans anglais.

LIRE AUSSI >Marseille – Salzbourg : les conseils des anciens de l’OM

Dans le vestiaire olympien, on espère donc un remake de la nuit magique contre Leipzig (5-2), devant un public chauffé à blanc. « On a vu que les places se sont arrachées très vite, les fans vont être nombreux, et c’est important pour nous, expliquait hier Florian Thauvin. Mais il faudra rester concentré. » Ce sera pourtant dur de faire abstraction de l’atmosphère ambiante. Mardi, les responsables des Ultras ont demandé à leurs membres de venir au stade le plus tôt possible. « Il faut que les joueurs de Salzbourg pénètrent sur la pelouse dès l’échauffement face à une tribune pleine et surmotivée, ont-ils écrit. Il faut qu’ils sentent que c’est tout le peuple marseillais qu’ils devront affronter ! »

Laisser un commentaire