Ligue Europa : Lyon, Marseille et Nice, à chacun ses motivations

Lisez L'article Original
http://s1.lprs1.fr/images/2018/02/15/7560069_om.jpg

L’OL, l’OM et l’OGC Nice disputent ce jeudi soir avec des ambitions différentes les 16es de finale de la Ligue Europa.

Lyon, Marseille et Nice disputent ce jeudi soir leur 16e de finale aller de Ligue Europa avec chacun une motivation propre.

Obligation de résultat pour Lyon

La finale de la Ligue Europa se tenant au Parc OL le 16 mai, Lyon se doit d’en être, même si cela a le don d’agacer l’entraîneur Bruno Genesio : « Il faut arrêter avec ça. On n’a pas droit à deux tours gratuits… » Il est vrai que l’OL, demi-finaliste de la dernière édition (éliminé par l’Ajax), aura déjà fort à faire ce jeudi soir avec la venue Villarreal, 5e de Liga. Le capitaine Nabil Fekir, dont l’équipe reste sur trois revers en L 1, ne s’y trompe pas : « Villarreal fait peur, mais on ne part pas en outsiders. C’est une équipe qui joue au ballon, qui ne ferme pas le jeu, c’est ce qu’on aime. J’espère que cette année, on ne fera pas d’erreur et qu’on ira jusqu’au bout. »

Garcia ambitieux pour l’OM

Bien qu’à la lutte avec Monaco et Lyon pour les 2e et 3e places de Ligue 1, l’entraîneur marseillais dit compter la Ligue Europa parmi ses priorités : « On va essayer d’aller le plus loin possible dans toutes les compétitions, dont celle-là. Il y a un trophée au bout, une qualification directe en Ligue des champions, bref, plein d’intérêts à jouer cette compétition à fond. »

Peut-être le club phocéen sera-t-il freiné par l’état de l’effectif. Il reçoit Braga, 4e du championnat portugais, sans Mitroglou ni Mandanda. « C’est un coup dur, pas encore un problème, on commence juste une série de matchs, explique Garcia à propos de l’absence de l’attaquant grec. Il ne faut pas qu’on ait de pépins, il nous faudra un peu de réussite aussi. »

Lot de consolation pour Nice

Battue lors de ses trois dernières sorties en L 1, l’équipe de Lucien Favre, lâchée en championnat (9e), éliminée des deux coupes nationales, a tout loisir d’améliorer son ordinaire en Coupe d’Europe cette saison. A condition cependant de pouvoir passer l’obstacle Lokomotiv Moscou, leader du championnat de Russie.

« On sera les outsiders. Il va falloir aborder ce match comme un bonus, le prendre avec beaucoup d’envie, tous ensemble, estime le jeune défenseur Malang Sarr. Si on veut se qualifier, il va falloir faire un gros match, une grosse entame, mettre la pression directement et marquer au plus vite. On sait qu’au match retour, ça va être compliqué. On connaît les conditions, jouer en Russie, c’est spécial… »

Laisser un commentaire