Croatie-Angleterre : les notes du match

Lisez L'article Original
http://www.footmercato.net/images/a/mandzukic-et-walker-se-sont-livres-une-lutte-de-tous-les-instants_231499.jpg

Pour cette dernière affiche des demi-finales du Mondial, la Croatie et l’Angleterre s’affrontaient et rêvaient de rejoindre la France en finale le 15 juillet prochain. Pour y parvenir, le sélectionneur croate Zlatko Dalić optait pour un 4-1-4-1 et titularisait Brozovic au profit de Kramaric. Côté anglais, Gareth Southgate alignait un 3-5-2 et s’appuyait sur le onze victorieux face à la Suède (2-0) au tour précédent. Dès la 3e minute, l’Angleterre obtenait un coup-franc dangereux suite à une faute sur Dele Alli. Trippier enroulait bien son ballon et trompait Subasic pour l’ouverture du score (0-1, 5e). Très dangereux sur phases arrêtées, les Anglais se procuraient une nouvelle opportunité.

Sur un corner tiré par Trippier, Maguire voyait le cadre se dérober sur sa tête (15e). Après l’ouverture du score, les hommes de Southgate laissaient la possession aux Croates et procédaient en contres. Lingard alertait Kane dans la surface mais butait sur Subasic et le poteau (30e). La Croatie montrait enfin le bout de son nez sur un centre de Vrsaljko voyait son centre repoussé par Stones, Rebic qui avait bien suivi tentait sa chance mais n’inquiétait pas Pickford (32e). Les Three Lions manquaient le 2-0 sur une contre attaque menée par Kane qui alertait Alli côté gauche. Le joueur de Tottenham remettait pour Lingard dans l’axe qui ne cadrait pas sa frappe (36e).

Perisic relance la Croatie

Au retour des vestiaires, la Croatie voulait recoller au score mais paraissait sans ressort dans ses initiatives. L’Angleterre manquait de doubler la mise sur un centre fort de Trippier pour Harry Kane qui se faisait devancer par Lovren (56e). Quelques minutes plus tard, Henderson récupérait le ballon sur la droite et lançait Sterling dans la surface qui butait sur Lovren et Subasic (62e). Les joueurs croates puisaient dans leurs réserves pour revenir au score. A l’entrée de la surface, Perisic décochait une lourde frappe sauvée par Walker qui se sacrifiait pour l’occasion (65e). Contre toute attente, la sélection croate recollait au score. Sur la droite, Vrsaljko adressait un centre pour Perisic qui passait devant Trippier et Walker pour tromper Pickford (1-1, 68e). Galvanisés par leur égalisation, les coéquipiers de Modric manquaient de prendre l’avantage. Suite à un ballon mal renvoyé par Walker, Perisic semait la zizanie dans la défense anglaise et décochait une frappe qui mourait sur le montant de Pickford (72e). L’Angleterre vacillait sérieusement en fin de match.

Sur un long ballon de Brozovic, Mandzukic se retrouvait seul dans la surface mais butait sur Pickford (83e). Les deux équipes ne parvenaient pas à se départager dans le temps réglementaire et devaient en découdre en prolongations. L’Angleterre croyait tirer son épingle du jeu sur un corner de Trippier bien repris de la tête par Stones. Vrsaljko sauvait sur sa ligne (99e). La Croatie obtenait également sa chance pour prendre l’avantage. Sur la gauche Perisic adressait un excellent centre pour Mandzukic qui se heurtait à l’excellente sortie de Pickford (105e). Les hommes de Dalic prenaient l’avantage à la 108e sur un ballon mal renvoyé par Walker, Perisic de la tête trouvait dans le dos de la défense anglaise Mandzukic qui fusillait Pickford (2-1, 108e). Au bout de la nuit, la Croatie rejoignait l’équipe de France le 15 juillet prochain en finale du Mondial.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

L’homme du match : Perisic (7,5) : le joueur de l’Inter Milan a été percutant sur son côté gauche. Il a frappé plusieurs fois au but sans succès (18e, 23e et 61e) avant de trouver les filets sur un centre de la droite vers la gauche. Il aurait pu même doubler la mise sur une frappe trop croisée qui touche le poteau à la 72e minute. Il a été également décisif puisqu’il a gagné un duel de la tête face à Trippier qui s’est transformé en passe décisive pour Mandzukic à la 108e minute.

Croatie

- Subasic (5) : tout au long du match, le portier monégasque a alterné le bon et le moins bon. A la 22e minute, il a fait une mauvaise relance dans les pieds de Sterling qui aurait pu coûter un but à son équipe. Mais, il a aussi était bon lorsqu’il est intervenu sur une double frappe d’Harry Kane annoncé tardivement hors jeu à tort.

- Vrsaljko (6,5) : le latéral droit de la Croatie a parfois apporté le surnombre dans son couloir. Il a délivré un centre décisif pour Perisic (69e). Néanmoins, il a été mis en difficulté par Ashley Young. Il a parfois tenté sa chance comme sur une frappe non cadrée témoin de l’impuissance en première mi-temps de l’équipe au damier. Il a également été l’auteur d’un sauvetage de la tête sur sa ligne à la 98e minute.

- Lovren (6) : un peu tendu tout au long de la partie, l’ancien Lyonnais a effectué des bons retours et contré des ballons (8e, 14e et 56e). Il a tout de même était mis en difficulté par la vitesse de Raheem Sterling, sur lequel il a été obligé de commettre la faute (25e).

- Vida (5) : à l’image de l’ensemble de la défense croate, Domagoj Vida s’est fait prendre de vitesse par les attaquants anglais. Il a tout de même fait des interventions précieuses (7e et 37e). Il a été beaucoup plus présent en deuxième mi-temps qu’en première.

- Strinic (5,5) : le joueur de l’AC Milan a su parfois bloquer son couloir (17e et 43e). Il a également commis des erreurs grossières comme lorsqu’il manque une passe à la 28e minute. Le latéral gauche n’a perdu qu’un seul ballon. Il a été remplacé par Pivaric à la 95e minute qui a fait une entrée de jeu discrète.

- Perisic (7,5) : voir ci-dessus.

- Brozovic (5) : relativement absent, le joueur de l’Inter Milan a quand même réussi plus de 88 % de ses passes. A la 83e minute, il a réalisé une excellente passe pour Mandzukic qui n’a pas réussi à mettre le ballon au fond des filets. Par contre, à la 108e minute, seul dans la surface, il n’a pas réussi à cadrer sa frappe.

- Rakitic (4) : le joueur du barça n’a pas permis la transition défense-attaque. Il n’a pas été assez présent pour un joueur de son niveau. A la 45e minute, après une mauvaise passe de Maguire, et malgré un bon contrôle de la poitrine dans la surface anglaise, il n’a pas été capable de frapper au but. Il a semblé émoussé physiquement et peu lucide sur certaines phases de jeu comme lorsqu’il commet une faute qui a donné un bon coup franc à l’Angleterre (90e).

- Ante Rebic (6) : le milieu de terrain a participé aux efforts collectifs notamment en faisant le pressing. Comme Perisic, il a tiré plusieurs fois au but (21e, 32e et 76e) mais il n’a pas été récompensé. Il a été averti à la 96e minute sur une intervention un peu trop musclée. Il a été remplacé par Kramaric à la 101e minute qui a fait une bonne entrée.

- Modric (7,5) : à la 3e minute, il est l’auteur d’une faute sur Dele Alli à l’origine de l’ouverture du score anglaise. Il a malgré tout multiplié les efforts comme lorsqu’il a effectué une course de plus de 15 mètres pour sauver un ballon qui filait en touche (24e). Il a réussi près de 90 % de ses passes. Le joueur madrilène a impressionné par sa combativité et sa capacité à se dépasser. Il a, comme à son habitude, éclairé le jeu de la Croatie. Il a été remplacé par Badelj à la 117e minute.

- Mandzukic (7) : sur un ballon mal dégagé par la défense croate, il a délivré la Croatie par une frappe croisée (109e). L’attaquant de la Juventus de Turin a été très présent dans le jeu aérien. Trop souvent esseulé à la pointe de l’attaque, il a tout de même multiplié les efforts physiques en multipliant les courses pour presser la défense anglaise, ce qui a été finalement payant. Il a été averti à la 48e minute et remplacé par Corluka à la 115e minute.

Angleterre

- Pickford (5,5) : le portier d’Everton n’a pas été trop inquiété dans le premier acte. Il capte bien une frappe de Rebic (32e). A beaucoup été sollicité dans son jeu au pied comme première relance de son équipe. Ne peut rien faire sur l’égalisation de Perisic où il est ajusté de près (1-1, 68e). Remporte son duel face à Mandzukic en fin de match (83e). Panique quelques secondes plus tard sur un ballon anodin dans les airs. Il sauve les siens sur une excellente sortie suite à un centre de Perisic pour Mandzukic (105e). Ne peut rien sur le but de Mandzukic (2-1, 108e).

- Maguire (4) : costaud dans les duels il règne souvent en maître dans le domaine aérien. Sur un corner de Trippier, sa tête passe juste à côté (15e). Toujours déterminé dans ses interventions, il a semblé beaucoup moins serein après l’égalisation croate, se montrant plus hésitant dans ses initiatives. Il a essayé de sonner la révolte anglaise lors des prolongations.

- Stones (3,5) : le défenseur de Manchester City s’appuie sur son sens du placement qui lui permet d’anticiper des situations chaudes. Ses interventions soulagent l’arrière garde anglaise. Il a paru beaucoup plus en difficulté après l’égalisation croate où il a eu du mal à contenir les assauts de ses adversaires. Aurait pu inscrire le but vainqueur si sa tête n’avait pas été sauvée sur sa ligne par Vrsaljko (99e). Son erreur de placement permet à Mandzukic de marquer le deuxième but croate (2-1, 108e).

- Walker (4) : dur sur l’homme il ne refuse jamais le défi physique. Joue simple dans le jeu et essaye de relancer proprement. Capable de bien coulisser pour soulager sa défense quand les circonstances l’exigent. Il sauve miraculeusement les siens sur une frappe de Perisic (65e) en se sacrifiant. Se fait surprendre par Perisic sur l’égalisation (1-1, 68e). Son mauvais renvoi aurait pu profiter à Perisic dont la frappe vient mourir sur le poteau de Pickford (72e). Son mauvais renvoi de la tête précipite le deuxième but croate (2-1, 108e). Remplace à la 111e par Vardy

- Young (4) : il a bien été muselé sur le plan offensif par les Croates dans le premier acte. Il s’est évertué à prêter main forte à ses défenseurs sur les phases offensives croates. Il n’a pas eu son activité habituelle sur son flanc gauche, obligé de défendre constamment face à Vrsaljko and co. Remplacé à la 90e par Rose qui a beaucoup apporté offensivement sur son côté gauche

- Alli (4) : le milieu offensif anglais provoque le coup-franc qui permet à l’Angleterre de prendre l’avantage (0-1, 5e). Il était totalement passé à côté de son premier acte face à la Suède, ce qui ne s’est pas reproduit ce soir. Il a pas mal participé au jeu, non sans une certaine prise de risque dans ses initiatives. Il décale bien Lingard à l’entrée de la surface mais ce dernier ne cadrait pas sa frappe (36e). A disparu de la circulation au retour des vestiaires notamment à cause de la renaissance croate.

- Henderson (3,5) : c’est la plaque tournante de l’Angleterre. Il oriente le jeu de son équipe et insuffle le tempo. le joueur de Liverpool a souvent abusé de longs ballons pour Sterling. Des transmissions pas toujours bien assurées par ailleurs. Il a éprouvé des difficultés quand la Croatie a accéléré dans le jeu. Il n’a plus récupéré un ballon et n’a plus influé sur le jeu de son équipe. Remplacé à la 96e par Dier

- Lingard (4) : le jeune joueur de Manchester United est à l’origine du coup-franc qui permet aux siens de prendre l’avantage grâce à une récupération bien sentie (0-1, 5e). Il aurait pu devenir passeur décisif mais Kane a manqué son duel face à Subasic (30e). Le jeune milieu de terrain anglais idéalement placé manque le deuxième but avec une frappe qui n’attrape pas le cadre (36e). Après la pause, on l’a beaucoup moins vu notamment à cause du temps fort croate.

- Trippier (4) : le joueur de Tottenham n’a pas tardé à se distinguer. Son coup-franc enveloppé n’a laissé aucune chance à Subasic (0-1, 5e). Il se distingue toujours autant par sa générosité dans son couloir droit où il multiplie les allers retours. Ne rechigne jamais aux tâches défensives. Coupable sur le but de Perisic où l’attaquant croate dans son dos au départ de l’action, lui passe devant (1-1, 68e). Un second acte aux antipodes de sa première période. Il laisse prendre Perisic le dessus de la tête sur le but de la victoire croate (2-1, 108e).

- Kane (3) : l’attaquant anglais a essayé de participer au jeu de son équipe et s’est sacrifié en obtenant pas mal de fautes notamment dans le premier acte. Bien lancé par Lingard, il manque l’immanquable par deux fois face à Subasic (30e). Beaucoup moins sollicité en seconde période où il a évolué plus bas pour soutenir son équipe dans les tâches défensives.

- Sterling (5) : le feu follet de Manchester City a causé bien des soucis à la défense croate par ses appels en profondeur. Il a constamment pris le dessus grâce à sa vitesse sur la défense adverse. Bien lancé par Henderson il bute sur Lovren et Subasic (62e). Remplacé à la 74e par Rashford qui a éprouvé des difficultés à rentrer dans son match.

Laisser un commentaire