Aleksei et Anton Miranchuk, la terrible fratrie du Lokomotiv Moscou

Lisez L'article Original
http://www.footmercato.net/images/a/les-freres-miranchuk-dangers-a-surveiller-pour-l-ogc-nice_220350.jpg

Défait samedi face à Dijon (3-2) pour la troisième fois de rang, l’OGC Nice ne se présente pas en pleine confiance au moment d’accueillir le Lokomotiv Moscou. Seulement huitièmes de Ligue 1, les Aiglons n’avancent pas et vont devoir élever leur niveau face à une formation russe en pleine confiance. Leaders de leur championnat, les Cheminots enchaînent les prestations de choix et disposent d’une équipe sûre de ses forces. Si le retour en forme du Péruvien Jefferson Farfan est un véritable avantage pour les Moscovites, la fratrie Miranchuk n’est pas en reste. Les deux jumeaux Aleksei et Anton (22 ans) se sont imposés comme des éléments incontournables de leur formation. Des joueurs décisifs dont les Niçois devront se méfier ce soir à l’Allianz Riviera.

Né dix minutes plus tôt que son frère, Aleksei Miranchuk est considéré comme l’un des joueurs les plus prometteurs du football russe avec Aleksandr Golovin (CSKA Moscou) ou encore Daler Kuzyaev (FK Zenit). Doté d’une excellente qualité de passes, ce milieu offensif polyvalent dispose aussi d’une belle technique et réalise souvent des différences avec son gabarit virevoltant (1m77 pour 67 kg). Admiratif des qualités de son coéquipier Jefferson Farfan a exprimé toute sa joie de jouer avec Aleksei Miranchuk dans des propos relayés par Sport-Express : « Il est doué pour tout ce qui touche au football, on lui a envoyé un talent d’en haut. J’ai l’impression d’être comme un poisson dans l’eau quand il est proche de moi »

Des promesses à confirmer

Auteur d’une bonne saison (26 matches, 8 buts et 2 passes décisive), Aleksei Miranchuk sera clairement le joueur à surveiller pour les Niçois. Sa capacité à jouer dans les espaces et de casser les lignes en fait une menace permanente pour les défenses. International russe (14 capes, 4 buts), il ne cesse de franchir les étapes avec brio et peut espérer d’un destin similaire à Andrei Arshavin. Déjà suivi par plusieurs formations françaises, Aleksei Miranchuk pourrait changer d’air l’été prochain en profitant de l’exposition de la prochaine Coupe du monde. D’ailleurs, l’ancien joueur de Manchester United, Andrei Kanchelskis lui conseille de partir pour progresser comme le rapporte Gazeta.ru. « Je remarque qu’Alexei Miranchuk du Lokomotiv Moscou joue super bien. […] Je voudrais lui souhaiter d’aller dans une bonne ligue étrangère et de faire ses preuves là-bas. »

Même s’il ne jouit pas du même statut, son frère Anton n’est pas en reste et possède des arguments importants. Également sélectionné avec la Sbornaïa (2 capes), il s’est imposé comme l’un des joueurs les plus performants du pays des Tsars. Milieu gauche capable d’évoluer dans l’axe ou dans un rôle de meneur de jeu, Anton Miranchuk dispose d’une polyvalence précieuse pour le Lokomotiv. Une importance qui lui a permis de disputer toutes les rencontres de sa formation (27 matches, 2 buts et 6 passes décisives). Son entraîneur Yuri Semin est pleinement satisfait de son rendement comme il l’a expliqué à SovSport : « Anton Miranchuk a beaucoup de qualités. Je pense qu’il n’est pas inférieur à son frère et ils ont une bonne rivalité. La seule différence est que l’un joue mieux avec le pied droit (Aleksei), et le second avec le pied gauche (Anton). »

Pour le technicien, qui officie depuis deux ans avec les Cheminots – il avait aussi entraîné le club entre 1992 et 2005 et aussi entre 2009 et 2010 – les jumeaux ont un grand potentiel : « Ils ont une grande intelligence footballistique, dans le jeu ils sont très créatifs et réalisent des mouvements précieux. Ils ont des lacunes, mais ils vont travailler et progresser. » Un duo de feu qui pourrait faire très mal à des Niçois en difficulté défensivement (37 buts encaissés en 25 matches de Ligue 1). Dans une formation où le Portugais Manuel Fernandes joue le rôle d’organisateur, les deux frères ont pour mission de provoquer et de créer les offensives du Lokomotiv. La tâche s’annonce ardue pour les latéraux Niçois qui devront être vigilants face à ces joueurs explosifs. Sous peine d’être irrémédiablement punis.

Laisser un commentaire