Amiens se prépare à un nouveau mercato agité

Promu l’été dernier en Ligue 1, Amiens a atteint la barre des 40 points le week-end dernier grâce à son succès face à Strasbourg (3-1, 34e journée). Le club picard a donc quasiment assuré son maintien parmi l’élite. Une belle performance que le vice-président Luigi Mulazzi a saluée dans les colonnes du Courrier Picard. « Être maintenu à quatre journées de la fin, pour un promu, c’est tout à fait exceptionnel. Par rapport à notre stade en travaux et tout ce qu’il s’est passé autour du club (…) », a-t-il apprécié.

Désormais, la direction amiénoise peut plancher sur la saison prochaine. « On va pouvoir travailler l’esprit beaucoup plus tranquille en raisonnant Ligue 1 et seulement Ligue 1. On va définir les grands principes de la saison prochaine », a-t-il confié, soulagé. Selon le quotidien local, une réunion de travail s’est tenue ce lundi entre les principaux décideurs de l’écurie. L’occasion de jeter les bases de travail pour le mercato estival à venir. « Il faut garder notre épine dorsale, au niveau de l’équipe, celle que le coach a décidé de garder », a-t-il lâché d’emblée.

Plusieurs dossiers chauds à gérer

La mission s’annonce néanmoins ardue puisque certains éléments risquent de susciter la convoitise, à l’image d’un Gaël Kakuta (26 ans), qui a affiché un niveau intéressant au long de l’exercice (6 réalisations et 5 passes décisives en 32 apparitions en L1). « Est-ce qu’on sera capable de la garder ou pas ? Je n’en sais rien mais je sais aussi qu’il y aura des impératifs pour essayer de la garder », a-t-il lancé, s’attendant à des difficultés. Mais avant de parler de l’effectif, qui sera chamboulé comme l’été dernier, Amiens devra régler le cas Christophe Pelissier, annoncé avec insistance du côté de Caen.

« Il a encore une année de contrat et on verra bien. À un moment ou à un autre, il faut se poser et réfléchir. Nous, au niveau du club, on n’a pas eu trop le temps de réfléchir et de se poser depuis deux ou trois saisons. Là, on va pouvoir réfléchir de manière saine et c’est important », a conclu le dirigeant picard. Après une grosse activité lors de la dernière intersaison, Amiens, qui poursuit sa belle histoire en L1, devrait donc une fois encore animer le marché des transferts.

Laisser un commentaire