Ligue des champions : Salah et Liverpool peuvent rêver de finale

Liverpool a eu, à dix minutes de la fin, un pied et neuf orteils en finale. Mais les hommes de Jürgen Klopp ont encaissé deux buts en fin de match. Ils n’ont gagné « que » (5-2) et devront éviter une nouvelle ROMAntada le 2 mai prochain au Stadio Olimpico.

Les Reds étaient pourtant prévenus : leur entame de match était trop empruntée et les Anglais ont failli le payer avec la frappe du Romain Kolarov sur la barre de Karius (18e), juste après la sortie sur blessure d’Oxlade-Chamberlain. Mais à Liverpool, il y a un homme capable d’éteindre les incendies en s’enflammant tout seul.

C’est l’Egyptien Mohamed Salah. D’une sublime frappe du gauche enroulée en pleine lucarne, il ouvre le score et soulage Anfield Road (1-0, 36e). Rome souffre de plus en plus et Salah s’offre un somptueux doublé sur un contre clôturé d’une frappe piquée (2-0, 45e + 1).

Rome aussi a du mental

Le suspense semble s’achever avec un nouvel exploit de Salah, pourtant hors-jeu, qui délivre un centre parfait pour Mané (3-0, 56e). Cinq minutes et un copier-coller plus tard, Salah offre son second cadeau mais pour Firmino (4-0, 61e). D’un puissant coup de tête, le Brésilien s’offre lui aussi un doublé (5-0, 68e).

Mais Rome aussi a du mental. D’abord avec un but de l’inévitable Dzeko (5-1, 81e) et surtout, avec un pénalty de Perotti (5-2, 85e), les Italiens s’autorisent à rêver pour le retour. Mais Liverpool reste la seule équipe à ne pas avoir perdu un seul match en Ligue des champions (7 victoires, 4 nuls) cette saison…

LIRE AUSSI >Violente agression contre un supporter anglais, deux Romains arrêtés

Laisser un commentaire